2.2.2 La restitution/reconstruction - hologramme "numérique"

dimanche 8 mai 2005.
 

La phase de restitution fonctionne de la même façon que l’holographie « optique » bien qu’elle puisse s’effectuer au sein même de l’ordinateur, rendant le processus entièrement virtuelle.

La grille de diffraction, créée par l’ordinateur et l’imprimante laser, est une série de lignes espacées, très proches qui diffractent ou « couchent » la lumière passant à travers elles.

Il faut envoyer le laser (sans ajout de lentille...) dans la feuille transparente comprenant la grille.
Le phénomène de diffraction rentre alors en compte, les rayons sont diffractés en passant par les parties transparentes, plus fortement quand l’on s’éloigne du centre car les franges sont plus fines. Ces rayons convergent alors sur le panneau placé ci après le dispositif et comme ils ont la même phase, ils interfèrent constructivement. L’observateur peut alors voir l’objet, créé virtuellement, en 3 dimensions.